vendredi 29 novembre 2013

Écotaxe : les poids-lourds vont bloquer les routes de France samedi.

Carte des actions prévues le 30 novembre.
Carte des actions prévues le 30 novembre.

«On a communiqué assez tôt, pour que les gens puissent prendre leurs dispositions». Samedi, la circulation risque d'être compliquée pour les automobilistes, notamment en Ile-de-France.

 A l'appel de l'Organisation des transporteurs routiers européens (OTRE), des poids-lourds vont en effet bloquer le trafic pour protester contre l'écotaxe, et demander son abrogation.
Les transporteurs se sont engagés à mettre en place des barrages filtrants, laissant passer les automobilistes mais bloquant les camions.
 Le trafic sera toutefois fortement perturbé pour tout le monde.
 En Ile-de-France, trois barrages seront mis en place:

- Sur l'A4, dans le sens Province Paris (échangeurs de Collégiens) à hauteur de Noisy le Grand

- Sur l'A6, dans le sens Province Paris (aire de Villabé) à hauteur de Ris Orangis (91000)

- Sur l'A1, dans le sens Province Paris à hauteur de l'échangeur A3.
Dans la région, les quelque 500 camions doivent se regrouper vers 8h du matin pour la mise en place des barrages qui doit se terminer vers 10h. Ils devraient être levés à 18h.

Des milliers de poids-lourds impliqués

L'Organisation des transports routiers européens, qui revendique 3.000 adhérents, a prévu 26 barrages filtrants un peu partout dans l'Hexagone, dont un en Bretagne, où s'est cristallisée l'opposition à l'écotaxe.
 «On devrait mobiliser 4.000 camions», a assuré son secrétaire général Gilles Mathelié-Guinlet.
Près de 200 transporteurs routiers devraient par exemple bloquer le trafic autoroutier à Aix-en-Provence. Les manifestants prévoient d'occuper l'échangeur entre les autoroutes A8 et A51, passage obligé entre l'Italie et l'Espagne et voie empruntée pour rejoindre l'autoroute A7 et le nord de l'Europe à partir du sud-est de la France.
 La préfecture, qui évoque un «risque de paralysie totale», conseille fortement d'éviter le secteur autoroutier directement touché mais aussi le secteur de Plan-de-campagne, l'une des plus importantes zones commerciales d'Europe, situé à une dizaine de kilomètres au sud d'Aix-en-Provence.
Plusieurs milliers de camions, 2.100 selon le ministère de l'Intérieur, 4.000 selon la fédération, avaient déjà défilé il y a quinze jours à l'appel de l'OTRE, créant des ralentissements autour des grandes villes.
 Les cortèges s'étaient rassemblés autour de portiques écotaxe. Pour l'organisation, le gouvernement doit purement et simplement renoncer au dispositif.
 Le calendrier de la mise en place de l'écotaxe «n'est pas arrêté», a assuré Matignon vendredi, après que le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a indiqué que la taxe ne pourrait être mise en place avant 2015.

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.