jeudi 9 novembre 2017

Baisse des pensions de retraite à partir de 2019



Baisse des pensions de retraite à partir de 2019



Le titre exact de cet article du site de France Télévision c’est “Le montant des pensions de retraite du privé pourrait baisser à partir de 2019”.
 
Le problème c’est que quand un organisme d’État, public ou parapublic, vous explique que les taxes sur le tabac “pourraient” monter, généralement elles montent, la question n’étant que rarement de savoir si elles vont monter mais plutôt de combien.
La question pour le montant des retraites après le rabot opéré de façon indirecte par la hausse de la CSG n’est pas de savoir si elles vont baisser mais de combien !
Cela fait des années que j’alerte sur l’évolution prévisible des pensions pour nos anciens.
Encore une fois, il ne s’agit pas de savoir si “vous avez cotisé toute votre vie”, ou si votre retraite “vous l’avez méritée” ou encore que vous “n’avez rien volé” !
C’est une évidence, vous avez cotisé, travaillé, mérité et rien volé, nous sommes bien d’accord, cependant il n’y a plus d’argent dans les caisses, ou alors cet argent nous pourrions l’y mettre, mais encore faudrait-il pouvoir l’imprimer !
Or sans banque centrale française nous sommes dépendants de la quantité de monnaie que la BCE veut bien nous donner !
Vous ne pouvez pas couiner d’un côté contre la baisse des pensions, les caisses vides et vouloir moins de souveraineté de l’autre en acceptant et en votant sans cesse pour plus d’Europe !
C’est une question de cohérence.
Plus grave, le déséquilibre actif/retraité va encore s’aggraver avec les effets à venir de la robolution qui démarre à peine et dont les conséquences sur l’emploi vont être redoutables à court terme.
Pour en revenir à cette baisse des retraites à venir, sachez que “les partenaires sociaux négocient mercredi les futures règles du système de retraites complémentaires du privé.
Ce nouveau système pourrait moduler de manière “quasi-automatique” le niveau des pensions en cas de déficit”…
Les pensions dépendront donc de ce qu’il y a dans les caisses.

Le principe est logique, mais quand les caisses sont vides, c’est un principe qui va être très douloureux pour beaucoup.
 
Préparez-vous.
 
Charles SANNAT
 
Source France TVinfo ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.