samedi 11 novembre 2017

La justice normalise une relation sexuelle entre un homme de 22 ans et une fillette de 11 ans

 

 Résultat de recherche d'images pour "viol"


Elle avait 11 ans lorsqu'elle est tombée enceinte après un rapport sexuel avec un homme de 22 ans qu’elle ne connaissait pas.
 
 
C’était à Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne), dans un parc où elle avait suivi cet homme.
Poursuivi pour viol sur mineure de moins de 15 ans, l’accusé, un Cap-Verdien aujourd’hui âgé de 30 ans, a été acquitté par les jurés de la cour d’assises de Seine-et- Marne.
A l’audience, l’avocat général avait requis huit ans d’emprisonnement, assortis d’un suivi sociojudiciaire.
Vendredi, le parquet général de la cour d’appel de Paris a fait appel de ce verdict.
Dans les motivations du jugement, la cour explique qu’aucun des éléments constitutifs du viol, à savoir la menace, la violence, la contrainte ou la surprise, n’est établi et qu’un doute existe quant à savoir si l’accusé avait conscience de contraindre celle avec qui il a eu une relation sexuelle.

A aucun moment, dans le verdict, il n’est fait mention de l’âge de l’enfant d'origine congolaise.
L'avocat de la victime déplore :
«Ma cliente est traumatisée. Pour sa défense, l’accusé a notamment évoqué la chaleur africaine (sic). Il faut espérer que cette justification ne soit pas à l’origine de l’intime conviction des jurés. Il ressort de cette décision qu’une relation sexuelle entre un homme de 22 ans et une fillette de 11 ans est normalisée dans notre société
En plein scandale sur le harcèlement sexuel.
 
Michel Janva

Posté le 11 novembre 2017 à 17h19 | Lien permanent |

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.