mardi 14 novembre 2017

La veille des émeutes de Bruxelles, un rappeur islamiste avait appelé à « cramer » le boulevard Lemonnier – Il est proche des Kamikaze Riders, des motards islamistes



par 14 novembre 2017

Nous avons déjà signalé ici comment des hordes de jeunes immigrés ont pris prétexte de fêter la victoire du Maroc lors du match Maroc-Côte d’Ivoire pour ensuite se livrer à des émeutes et des pillages dans le centre-ville de Bruxelles.

Notamment sur le boulevard Lemonnier.
Une vidéo filmée lors du pillage d’un magasin d’ameublement et de literie montre que certains émeutiers avaient l’intention de mettre le feu au magasin.
L’un des individus sur place parvient à les en dissuader en insistant à plusieurs reprises sur le fait qu’il y a des gens au-dessus du magasin et que cela va faire des morts.
Or, la veille des émeutes, un rappeur qui se fait appeler Ben Label et qui pose avec des fusils d’assaut sur une photo noir et blanc ornée du drapeau marocain, écrit sur Facebook (post effacé depuis) :
 « Demain on vas tout cramé à Lemonnier maroc City gang!! Russie 2k18. » (sic !)
De quoi corroborer l’impression que ces émeutes étaient préméditées.
 

C’est d’autant plus troublant lorsqu’on gratte un tout petit peu pour savoir qui est ce rappeur. Quelques recherches suffisent pour s’apercevoir qu’il est proche des Kamikazes Riders, un groupe de motards islamistes qui ont fait l’objet d’une enquête et de perquisitions en Belgique dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.
Et si le rappeur se fait appeler « Ben Label », c’est en référence à… Ben Laden.
Son 1er album sort d’ailleurs le 11 septembre 2011 et est présenté comme du « rap de terroriste ».
 
Ben Label est un pote de rappeurs français comme Morsay ou Zehef.

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.