vendredi 5 janvier 2018

80km/h : nouvelles révélations, "40 millions d'automobilistes" reçu à Matignon

Résultat de recherche d'images pour "radar route 80"

Aujourd'hui, je vous écris pour vous faire part des dernières nouvelles dans notre combat contre l'abaissement de la limitation de vitesse à 80km/h sur les routes.

Comme vous le disait Pierre Chasseray, délégué général de l'association, dans un précédent courriel, "40 millions d'automobilistes" avait demandé un entretien avec le Premier ministre au sujet de cette mesure rejetée par l'écrasante majorité des Français.
Ainsi, le jeudi 04 janvier à 17h00, j'ai été reçu à Matignon pour exposer l’ensemble des arguments prouvant l’inutilité de la mesure et nos préconisations pour œuvrer efficacement à la sécurité des usagers de la route.
Nous avons appuyé fermement nos positions et réclamé, une nouvelle fois, le bilan de l'expérimentation du 80km/h menée depuis maintenant plus de 2 ans sur quelques tronçons.

Sans surprise, mes interlocuteurs n'ont pas été en mesure de le fournir : ils ont répondu qu'on serait peut-être surpris quand il y aura les conclusions, mais que 2 ans d'expérimentation, ce n'était pas suffisant et que les tronçons de routes étaient trop courts.



Il semblerait donc que les résultats ne sont pas très concluants, et que le Gouvernement tente de gagner du temps pour préparer sa communication et tirer des conclusions à son avantage, lors du prochain CISR qui se tiendra le 09 janvier.
Des soupçons confirmés par le ministère de l'Intérieur, qui, selon Europe 1, n'a pas du tout étudié l'accidentalité durant ces 2 ans d'expérimentation !

Oui, vous avez bien lu !

Le Gouvernement, qui veut nous imposer les 80km/h sous prétexte de sécurité routière, n'aurait en fait pas du tout vérifié au préalable que cette mesure permettrait de sauver vies !

Tout cela ressemble à une vaste blague...
Et il apparaît maintenant sans aucun doute que tout cela n'est qu'une question d'argent.

Mais si l'affaire semble enterinée pour beaucoup, nous ne nous résignons pas et nous avons raison : car après avoir diffusé notre reportage sur l'exemple danois au Sénat en y conviant la presse et après avoir écrit à tous les parlementaires pour leur demander de s’associer à notre demande de nécessaire débat au Parlement avant qu’une quelconque mesure de ce type ne soit mise en place, plusieurs dizaines de sénateurs ont écrit une lettre ouverte demandant au Gouvernement de rendre publics les résultats de l’expérimentation des 80 km/h.

Alors comptez sur nous pour continuer à nous battre contre cette mesure jusqu'au bout.

Daniel Quéro, Président


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.