mardi 2 janvier 2018

Le bourgmestre de Kandel, où un Afghan a tué une jeune fille de 15 ans, avait favorisé le rapprochement d’adolescentes avec les immigrés.

 
 
 
 



Le bourgmestre de Kandel, où un Afghan a tué une jeune fille de 15 ans, avait favorisé le rapprochement d'adolescentes avec les immigrés.
 
La photo est parlante.
On y voit des jeunes filles de 13 à 15 ans qui sourient timidement à l'objectif, parmi lesquelles des barbus de 20 ans et plus, de type musulman, probablement venant de Syrie ou d'Afghanistan.
La rencontre de ces immigrants adultes avec des jeunes filles mineures en âge de puberté a été organisée sciemment le 11 décembre 2015 par le bourgmestre socialiste de Kandel, Volker Poss.
Le 30 décembre 2017, la jeune Mia, âgée de 15 ans, a été tuée brutalement et froidement à coups de couteau par un homme d'origine afghane, que les parents de Mia avaient laissé venir dans leur maison et qu'ils avaient "accepté comme un fils".
Son honneur de mâle avait probablement été froissé parce qu'ils s'étaient disputés.

 
Traduction (Claude Haenggli) : Ce genre de réunions a été documenté dans la presse locale par une série de photos.
On y voit en particulier des hommes et des femmes d'âge moyen qui se mélangent avec leurs hôtes étrangers.
 Au milieu d'eux, un pasteur protestant et bien sûr, baignant dans son succès, le bourgmestre Volker Voss, le bisounounours socialiste.
Ce sont les entremeteurs de Kandel.
On ne peut qu'espérer que les citoyens de Kandel fassent au moins "mea culpa* et changent d'orientation politique, ce qu'on ne peut pas espérer des faux prophètes qui sévissent dans notre pays.
Claude Haenggli, 2.1.2018

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.