mercredi 3 janvier 2018

Sachez-le: Macronella ne veut plus être assise derrière!

         

                   
Sachez-le: Macronella ne veut plus être assise derrière!


En sept mois, Brigitte Macron a ouvert  plusieurs chantiers.

Le premier est culturel car il faut bien se distraire et comme, vous lui offrez beaucoup plus que sa petite retraite de prof, elle en profite !
Après avoir renouvelé le linge de l’Elysée chez Porthault (sic l’agenda officiel de Dadame 1ère) , commandé de la vaisselle plus contemporaine à Sévres, fait arracher beaucoup de rideaux et tout ce qu’on nous dissimule  tant il s’agit  de loisirs plus que très onéreux…
   Marcronella se prend pour Claude Pompidou….

Donc, plagiant les Pompidou, et pas pour le meilleur, les Macron souhaitent transformer l’Elysée en y faisant entrer art moderne et design.
Après avoir à plusieurs reprises bien perturbé le Moblier national et son personnel, Macronella a convoqué plusieurs directeurs de grands musées (Orsay, Louvre, Beaubourg, Picasso, etc.) pour étudier avec eux la” possibilité” de faire venir des œuvres au palais, en bref, de s’offrir à nos frais de grandioses petites expos privées!
Vous imaginez le côut des déplacements, etc.
« Venez jeter un œil, on trouvera peut-être ensemble un moyen de valoriser vos collections et nos murs », leur aurait  lancé Macronella, un brin présomptueuse
Selon Le monde, « Les Macron veulent faire de l’Elysée un petit Louvre d’Abou Dhabi »…
L’Elysée sous pavillon émirati?
Alors quand vous croirez Le déjeuner sur l’herbe de Renoir parti au Japon, il sera peut-être dans la salle de bain de Macronella…


 Et Macronix pour De Gaulle!

En parallèle de ces initiatives picturales ou mobilières, un volet musical a été lancé.
Un “jeudi de l’Elysée” est organisé chaque mois, une soirée dédiée à un musicien.
En octobre, par exemple, le violoniste Renaud Capuçon a pu y exercer son art, accompagné par l’orchestre de la Garde républicaine, devant 200 personnes, un parterre composé de pupilles de la nation, d’élèves de ZEP, de travailleurs hospitaliers et de membres du personnel de l’Elysée.
“Depuis le général De Gaulle, il y a eu peu de concerts à l’Elysée. Nous voulions, avec Brigitte, renouer avec cette tradition” a ainsi expliqué Emmanuel Macron en préambule du concert de Renaud Capuçon, violoniste.

Poursuivant la cause majeure du quinquennat…
 
Macronella,  vice-présidente de la start up France, bouscule le protocole, et refuse d’être désormais placée derrière son mari lors des cérémonies officielles.
 “Une femme aujourd’hui n’a pas à être derrière”, aurait-t-elle déclaré en privé (RTL).
 
Et en voiture, elle va s’asseoir à côté du chauffeur ou prendre le volant?
Une conclusion s’impose: les Macron manifestent d’important troubles de personnalités.
Quand, ils ne jouent pas aux Kennedy ou aux Obama, ils jouent aux Pompidou, puis aux De Gaulle…
A quand le premier CD de Macronella coiffée à la Bernadette?
 
NB Comme vous l’aurez noté l’illustration est la Une de Closer.
En zoomant sur Brigitte, l’on voit très nettement le début de sa perruque, ce type d’incident lui étant tellement fréquent que l’on ne peut que se demander si elle ne veut pas nous faire passer un message pour la cause des chauves…

source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ici, les commentaires sont libres.
Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
Les commentaires injurieux seront supprimés par le modérateur.
Merci d’avance.